La courge butternut de A à Z

Aujourd’hui, des idées de recettes pour utiliser la courge butternut toute entière. Aucun gaspillage, et de bons plats à base de courge pour toute la semaine! Même si la butternut se prête particulièrement à ces recettes, tout type de courge peut faire l’affaire.

Au programme: on part de la technique de base de découpe puis de cuisson pour terminer sur un plat « muito chique » de quenelles de courge, en passant par des gnocchis et des petites idées de grignotage 100% courge.

1. Au commencement, était la courge rôtie…

DSC_0083

– 1 courge butternut
– 3 gousses d’ail
– huile d’olive

Lavez puis pelez la courge à l’aide d’un bon couteau économe, et réservez à part les épluchures. Évidez-là et gardez les graines. Coupez la chair en morceaux et étalez les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson ou de papier aluminium. Ajoutez les gousses d’ail entières et arrosez d’un filet d’huile d’olive.
Mettre dans un four chaud (200°) pour 40 minutes.
Vous pouvez aussi la cuire à l’eau, mais le résultat est un peu moins goûteux.

2. Deuxième étape: les gnocchis de courge, sauce aux herbes 

 Après mon traumatisme lié à mon foirage monumental lors de la réalisation de mes premiers gnocchis, je n’avais plus jamais osé tenter l’expérience. Merci à ma soeur Pauline de m’avoir aidé à surmonter mon angoisse existentielle pour réaliser ces excellents gnocchis miam miam +++.

DSC_0094

– La chair rôtie de votre courge butternut
– 1 oeuf battu
– 150g de parmesan râpé
– 6 cuillères à soupe de farine + une bonne dose pour fariner le plan de travail
– Une petite brique de crème fraîche légère
– Quelques feuilles de sauge
– Quelques brin de ciboulette

A ce stade de transformation de votre courge, il vous faut faire un choix: Soit vous transformez toute votre courge rôtie en purée, et vous pourrez faire beaucoup de gnocchis (vraiment beaucoup!). Soit vous gardez un peu de purée de côté, et vous pourrez faire la recette de quenelles de courge de la fin de l’article. Soit vous gardez un peu de courge rôtie pour manger tel quel comme accompagnement. Moi, j’ai choisi la deuxième option!

A l’aide d’un presse purée, écrasez la courge rôtie, salez et poivrez. Mélangez avec l’oeuf, le parmesan et la farine. Farinez très généreusement votre plan de travail. Façonnez-y des boudins de pâte de 2 ou 3 cm d’épaisseur, puis coupez-le en tronçons de 2cm pour former vos gnocchis. Aplatissez-les légèrement à la fourchette.

Portez à ébullition une grande casserole d’eau salée, et plongez-y une partie des gnocchis. Dès qu’ils commencent à remonter à la surface, attendez encore quelques secondes et égouttez-les à l’aide d’une écumoire. Réservez au chaud et cuisez ainsi tous les gnocchis au fur et à mesure.

Préparer en même temps rapidement la sauce, en faisant chauffer à feu doux la crème, et en ajoutant la ciboulette ciselée, les feuilles de sauge, du sel et du poivre. Retirez les feuilles de sauge quand la crème est bien chaude et parfumée, et nappez les gnocchis de cette sauce.  Dégustez bien chaud!

3. La courge à croquer 

DSC_0113

Tout est bon dans la butternut! On récupère ce que l’on jette habituellement, les graines et les épluchures, pour en faire des petits apéritifs croquants.

– Les graines et les épluchures de la courge
– Un peu d’huile d’olive
– Un peu de cumin en poudre, de sel et de poivre

Récupérez la peau et les graines que vous aviez mis de côté. Lavez bien les graines pour les débarrasser de tous les résidus de chair de courge. Séchez les bien avec un linge propre et étalez les sur une surface plane recouverte de papier absorbant. Laissez les sécher ainsi que les épluchures pour au moins une nuit.

 Préchauffez le four à 200°. Étalez les graines et les épluchures sur une plaque de cuisson. Mélangez l’huile d’olive, le cumin, le sel et le poivre et badigeonnez-en rapidement les graines et les épluchures.
Mettre au four une trentaine de minutes et dégustez encore chaud!
Vous pouvez les manger comme cela, ou vous en servir de condiment pour une soupe (de courge?) ou une salade.

4. Savoir accommoder les restes: quenelles de courge, parmesan et coriandre

DSC_0130

Voici une petite entrée que j’ai imaginée en voyant ce qu’il me restait de toutes ces péripéties autour de la courge. Pas de gaspillage autorisé, j’ai donc tout recyclé de cette manière!

– Un reste de purée de courge
– Un peu de crème liquide ou de lait de coco
– Quelques chips d’épluchures et de graines de courges
– Un peu de parmesan
– Quelques feuilles de coriandre

Réchauffez la purée de courge, rectifiez l’assaisonnement en sel et en poivre, et façonnez des quenelles à l’aide de deux cuillères à soupe. Disposez les sur des petites assiettes.
Ajoutez un filet de crème liquide ou de lait de coco, parsemez de parmesan râpé, de coriandre hâchée et de chips et de graines de courge.

Publié par Laurène Petit

Tailleuse de mots et goûteuse de mets, Laurène aime faire chauffer sa plume autant que sa fourchette. Son cheminement entre les bancs de Sciences Po, derrière les fourneaux lors de son CAP Cuisine ou en reportage dans des fermes bio lui ont permis de mieux comprendre les enjeux alimentaires de la fourche à la fourchette. Son pique-nique préféré ? Celui qui rassemble ses amis et ses produits préférés glanés au marché : fromages affinés, fougasse bien huilée, fruits et légumes frais.

Un avis sur « La courge butternut de A à Z »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :