Purée de légumes racines au miel, oeuf mollet et chips de légumes au cumin

Cette semaine, panais et topinambours se sont glissés dans notre panier. Des légumes oubliés au fort caractère, et que certains aimeraient bien bel et bien laisser aux oubliettes. Voici donc une petite idée de recette pour adoucir ces gros durs, et les faire manger même aux plus récalcitrants! Associés à la pomme de terre et à la carotte, aux épices et au miel, on les découvre sous un nouveau jour.

DSC_0945

– 2 pommes de terre
– 2 petits topinambours
– 2 petits panais
– 1 carotte
– 2 oeufs
– 25 grammes de beurre
– 15 cl de lait (ou de bouillon de volaille)
– du miel et du cumin en grains
– huile d’olive, sel et poivre
– petites endives et champignons (facultatif)

Préchauffez le four à 130°.

Lavez et pelez les légumes racine. Coupez quelques tranches très fines de chaque à l’aide d’une mandoline ou d’un bon couteau. Mettez les dans un plat, versez un filet d’huile d’olive, poivrez et ajoutez les graines de cumin, et mélangez bien.
Recouvrez la plaque du four d’une feuille de papier sulfurisé et disposez les chips sans les superposer. Mettez au four pour une quinzaine de minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées (attention, ça brûle vite!).

Coupez le reste des légumes en gros morceaux et mettez les dans une casserole remplie d’eau. Portez à ébullition et laissez cuire jusqu’à ce que tous les légumes soient bien friables. Égouttez-les et faites-en de la purée (à la fourchette, au presse purée ou au passe-vite), en y ajoutant le beurre froid et le lait chaud. Salez, poivrez, et ajoutez une cuillère à soupe de miel liquide.

Faites cuire l’oeuf dans une eau bouillante pendant 6 minutes. Passez le à l’eau froide, puis écalez le.

Disposez des quenelles de purée dans l’assiette, piquez-y des chips de légumes et des lamelles de champignon. Disposez l’oeuf mollet, et quelques feuilles d’endives, et dégustez aussitôt!

DSC_0963

Publié par Laurène Petit

Journaliste indépendante et co-secrétaire générale de la Communauté Écotable, Laurène aime faire chauffer sa plume autant que sa fourchette. Depuis son passage à Sciences Po, son année à Rio et son CAP cuisine, elle s'évertue à faire rayonner les cuisinier.e.s engagé.e.s, grâce au formidable pouvoir des mots. Pour le Fooding, Omnivore, La Ruche qui dit Oui ou Culs-de-Poule, ses collaborations sont aussi gourmandes que variées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :