À LA RENCONTRE DES PRODUCTEURS – ÉPISODE #1 LA PISCICULTURE DE VILLETTE

Foodette vous emmène faire le tour de ses producteurs dans toute la France. Pour ce premier épisode, découvrez les derniers « maîtres fumeurs » de truite et de saumon en Île-de-France.

© Laurène Petit

Emmanuel Coupin, ingénieur biologiste, a racheté la pisciculture à ses parents en 1999. Cet ancien cadre de grands groupes est ravi de se réveiller aujourd’hui au vert, au milieu de la nature et des animaux.

Chez Foodette, vous le savez, nous sommes des amoureux de bons produits. Et c’est en cherchant une alternative au saumon fumé de Norvège que nous avons déniché les produits exceptionnels de la Pisciculture de Villette. Saumon fumé, truites fraîches et fumées, terrines et rillettes artisanales… Autant de produits qui ont mis l’eau à la bouche de Louis et Laurène, qui sont partis à la rencontre d’Emmanuel Coupin, propriétaire exploitant de la pisciculture.

UNE HISTOIRE COLORÉE : DES TRUITES ARC-EN-CIEL SUR LA RIVIÈRE VAUCOULEURS

Ce petit écrin de verdure est niché à 60 km de Paris, sur les bords de la Vaucouleurs, un affluent de la Seine où abondaient autrefois des moulins à eau (un éco-musée retrace d’ailleurs l’histoire du moulin de Villette, vieux de 5 siècles !). C’est l’un des plus anciens élevages d’eaux vives de France, et qui a su garder une production artisanale et respectueuse des employés et de l’environnement tout en s’adaptant aux évolutions de la demande.

bassedefIMG_6003-750x500

La Pisciculture de Villette bénéficie du label « Savoir-Faire d’Ici »

Et “le secret de la réussite” de cette petite entreprise à taille humaine, selon Bastien (qui y travaille depuis près de 10 ans), c’est bien cette capacité d’adaptation et de remise en question constante. Trouver de nouveaux débouchés et partenaires, proposer des produits innovants et une réelle expérience lors de la visite de la pisciculture, tel est le souhait d’Emmanuel et de son équipe, qui cherchent sans cesse à se réinventer.

DES PRODUITS D’EXCELLENCE, COMME ON LES AIME CHEZ FOODETTE 

Quoi qu’il en soit, à la Pisciculture de Villette, l’innovation rime toujours avec le maintien d’un très haut standard de qualité des produits. Les truites arc-en-ciel sont élevées sur place avec une nourriture certifiée “aquaculture durable”, sans aucun antibiotique et avec une densité d’élevage très faible. Elle sont ensuite mises quelques heures dans une saumure avant d’être fumées doucement dans un vieux fumoir au bois de chêne, de hêtre et d’arbres fruitiers.

bassedefIMG_5961-333x500

Les truites cuisent et fument sur les braises dans l’ancien four à bois.

bassedefIMG_5995-750x500

Bastien et Louis vérifient la cuisson des truites.

bassedefIMG_5983-750x500

On goûte les truites encore tièdes… La peau est croustillante et la chair moelleuse et pleine d’arômes boisés. Un délice !

bassedefIMG_5951-333x500

Les filets de saumon sont fumés lentement à froid, avant d’être laissés au frais une nuit.

Le saumon, quant à lui, est issu de pêches durables écossaises et est fumé sur place, à froid, sous l’oeil expert des “maîtres fumeurs” de la pisciculture. Il est ensuite tranché minutieusement par l’équipe.

bassedefIMG_5971-750x500

L’un comme l’autre sont vendus tels quels en vente directe sur l’exploitation, ou bien sous forme de délicieuses terrines et de rillettes, dans des recettes valorisant les produits du terroir d’Île-de-France (la moutarde du Vexin, le safran du Gâtinais,…).

bassedefIMG_6006-750x500

LES BONS PRODUITS FONT LES BONNES RECETTES

JACKET POTATOES AUX RILLETTES DE TRUITE FUMÉE

Jacket potatoes aux rillettes de truite fumée

À vous d’écrire la suite de l’histoire en choisissant ces recettes dans vos prochains paniers Foodette, ou en allant visiter la Pisciculture de Villette !

Reportage réalisé pour Foodette.fr

Publié par Laurène Petit

Tailleuse de mots et goûteuse de mets, Laurène aime faire chauffer sa plume autant que sa fourchette. Son cheminement entre les bancs de Sciences Po, derrière les fourneaux lors de son CAP Cuisine ou en reportage dans des fermes bio lui ont permis de mieux comprendre les enjeux alimentaires de la fourche à la fourchette. Son pique-nique préféré ? Celui qui rassemble ses amis et ses produits préférés glanés au marché : fromages affinés, fougasse bien huilée, fruits et légumes frais.

Un avis sur « À LA RENCONTRE DES PRODUCTEURS – ÉPISODE #1 LA PISCICULTURE DE VILLETTE »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :