Restaurateur.ice.s : 3 clés pour élaborer une carte saine, durable (et rentable !)

1/ Réduire l’empreinte environnementale de son assiette

  • Réduire le grammage des protéines animales et privilégier les céréales et les légumineuses
  • Viandes, poissons : faire les bons choix

2/ Choisir des produits de saison, bruts et labellisés 

  • SAISONNALITÉ : être intransigeant sur la saisonnalité des produits 
  • PRODUITS BRUTS : Faire le choix du fait maison pour maîtriser sa marge brute et éviter les additifs
  •  ORIGINE : Mettre en avant les produits en circuit court et labellisés 

3/ Créer une carte courte, inclusive et lisible

  • Moins de choix = moins de gaspillage et plus de fraîcheur 
  •  Rendre visible les allergènes
  •  Prévoir au moins une option végétarienne et une option vegan
Source : Etiquettable

L’article est à retrouver en intégralité sur L’eau à la bouche, le guide des restaurants écoresponsables.

Publié par Laurène Petit

Journaliste indépendante et co-secrétaire générale de la Communauté Écotable, Laurène aime faire chauffer sa plume autant que sa fourchette. Depuis son passage à Sciences Po, son année à Rio et son CAP cuisine, elle s'évertue à faire rayonner les cuisinier.e.s engagé.e.s, grâce au formidable pouvoir des mots. Pour le Fooding, Omnivore, La Ruche qui dit Oui ou Culs-de-Poule, ses collaborations sont aussi gourmandes que variées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :