Les Affranchis : Un vent de liberté entre Paris et l’Italie

“J’aime bien quand on ne sait pas où commence la France et où finit l’Italie, ou l’inverse, je ne sais plus”, s’amuse Enrico Bertazzo, chef originaire de Padoue et propriétaire des Affranchis. ”Je ne m’impose pas de limites. J’ai un socle de bases de cuisine française mais mon palais est quand même marqué par les goûts italiens.” Pour cet amoureux des bons produits, l’écologie doit avant tout être au service du bon goût. Il souhaite, par petits pas, cheminer vers une restauration toujours plus vertueuse. “Pendant le confinement, j’ai eu le temps de reprendre mon souffle, de réfléchir à ma démarche en pensant aux générations futures.”

Article à retrouver en intégralité sur le site d’Ecotable, un label qui identifie et valorise les restaurants écoresponsables à partir d’un cahier des charges précis et selon trois niveaux d’engagement. Il permet à toutes et tous de choisir des restaurants aux pratiques environnementales vertueuses.

Photographie : Lisa Streich.  

Publié par Laurène Petit

Tailleuse de mots et goûteuse de mets, Laurène aime faire chauffer sa plume autant que sa fourchette. Son cheminement entre les bancs de Sciences Po, derrière les fourneaux lors de son CAP Cuisine ou en reportage dans des fermes bio lui ont permis de mieux comprendre les enjeux alimentaires de la fourche à la fourchette. Son pique-nique préféré ? Celui qui rassemble ses amis et ses produits préférés glanés au marché : fromages affinés, fougasse bien huilée, fruits et légumes frais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :