La Ferme de la Ruchotte : Rock & Roll des gallinacées

À quelques encablures de Beaune, il existe une ferme-auberge pas comme les autres, un bastion du bien élevé et du bon manger. Construite sur des vestiges d’un lieu Celte, la Ferme de la Ruchotte a vu défiler des générations de paysans. Depuis 2002, Frédéric Ménager y fait de la résistance et cultive l’autonomie alimentaire autantLire la suite « La Ferme de la Ruchotte : Rock & Roll des gallinacées »

Dans le Perche, ces paysans qui court-circuitent l’alimentation conventionnelle

« Midi pétantes dans le Perche Sarthois. Gilles Michaudel nous accueille pour déjeuner, en compagnie de ses woofers en résidence, de ses deux joyeux borders collies et d’un agneau affaibli qu’il nourrit au biberon depuis le décès de la mère. Sur la table ? Des produits de chez lui : cidre demi-sec en tête, mais aussi une micheLire la suite « Dans le Perche, ces paysans qui court-circuitent l’alimentation conventionnelle »

Contraste : La dualité comme identité

Dans ce restaurant de la jolie rue d’Anjou, on joue la carte du contraste à toutes les sauces : en salle d’abord, où les lustres en cristal s’acoquinent avec des suspensions rouges modernes, mais surtout dans les assiettes. Si la dualité entre le terroir des deux chefs est de mise, le contraste n’est pas iciLire la suite « Contraste : La dualité comme identité »