Dans les Flandres, les artisans du local avancent à pas de géant

« Une route sinueuse et arborée, longeant un pays qui n’est pas aussi plat que le veut la chanson, nous fait débarquer dans les Flandres belges. Nous ne sommes pas au Pays des Merveilles (quoi que !), mais au Monde des Mille Couleurs. Cette ferme maraîchère montée par Dries Delanote il y a quinze ans aLire la suite « Dans les Flandres, les artisans du local avancent à pas de géant »

La Ferme de la Ruchotte : Rock & Roll des gallinacées

À quelques encablures de Beaune, il existe une ferme-auberge pas comme les autres, un bastion du bien élevé et du bon manger. Construite sur des vestiges d’un lieu Celte, la Ferme de la Ruchotte a vu défiler des générations de paysans. Depuis 2002, Frédéric Ménager y fait de la résistance et cultive l’autonomie alimentaire autantLire la suite « La Ferme de la Ruchotte : Rock & Roll des gallinacées »

Dans le Perche, ces paysans qui court-circuitent l’alimentation conventionnelle

« Midi pétantes dans le Perche Sarthois. Gilles Michaudel nous accueille pour déjeuner, en compagnie de ses woofers en résidence, de ses deux joyeux borders collies et d’un agneau affaibli qu’il nourrit au biberon depuis le décès de la mère. Sur la table ? Des produits de chez lui : cidre demi-sec en tête, mais aussi une micheLire la suite « Dans le Perche, ces paysans qui court-circuitent l’alimentation conventionnelle »

Contraste : La dualité comme identité

Dans ce restaurant de la jolie rue d’Anjou, on joue la carte du contraste à toutes les sauces : en salle d’abord, où les lustres en cristal s’acoquinent avec des suspensions rouges modernes, mais surtout dans les assiettes. Si la dualité entre le terroir des deux chefs est de mise, le contraste n’est pas iciLire la suite « Contraste : La dualité comme identité »

Les Affranchis : Un vent de liberté entre Paris et l’Italie

“J’aime bien quand on ne sait pas où commence la France et où finit l’Italie, ou l’inverse, je ne sais plus”, s’amuse Enrico Bertazzo, chef originaire de Padoue et propriétaire des Affranchis. ”Je ne m’impose pas de limites. J’ai un socle de bases de cuisine française mais mon palais est quand même marqué par lesLire la suite « Les Affranchis : Un vent de liberté entre Paris et l’Italie »

CoinOp Table : Paris-Taipei à pile ou face

Entre la table de jeu et la table à manger, Coin-Op propose une cuisine aussi ludique qu’asiatique. Savant mélange de saveurs taïwanaises et de produits français, Coin-Op nous fait voyager à Taipei à grand renfort de poulet croustillant et de gyoza aux légumes pliés main. Loin des légumes bouillis et du tofu fade, le savoir-faireLire la suite « CoinOp Table : Paris-Taipei à pile ou face »

Magnà : Naples en un tour de main

« À tous les mordus de pizza et amateurs de lèche-doigts : vive le Roi Magnà ! Ce comptoir jaune et bleu de la rue Notre-Dame de Lorette met la street food napolitaine sur le devant de la scène. Margherita, Nonna, Antica Mortadella : si la base est classique, c’est la forme qui détonne. La spécialitéLire la suite « Magnà : Naples en un tour de main »

Potager du Nebbio : îlot de beauté

Pour suivre les aventures du Potager du Nebbio sur Instagram, c’est par là. Pour les chanceux.ses insulaires qui peuvent commander leur produits, c’est ici. Pour celles et ceux qui souhaitent mettre les pieds sous la table à la ferme, c’est par là.